Économisez sur votre facture d’électricité!

Ampoule sur gazon

Ceci est le premier article « Économie de bouts de chandelles« . Car c’est avec des bouts de chandelles que l’on fait de nouvelles chandelles!

On sait que la recette pour être libre, c’est d’économiser un maximum, d’investir le tout et de laisser le temps faire son oeuvre. Les plus grands postes de dépenses sont souvent le logement, la nourriture et le transport et certaines dépenses semblent « incompressibles ». Les frais d’électricité entrent dans cette catégorie. On ne peut pas y changer grand chose (à moins de s’éclairer à la chandelle… commencez à amasser les bouts de chandelles!) mais de petits changements s’accumulent et permettent de faire des économies année après année.

Si vous avez déjà changé vos ampoules par des ampoules LED, limité la consommation d’eau chaude, contrôlé les thermostats pour baisser la température la nuit, c’est autant de petits gestes qui font baisser la consommation. Ce n’est pas ici que vous dégagerez 2000$ de plus par année pour placer dans vos REER, mais comme on dit, il n’y a pas de petites économies!

Crédit hivernal

Si vous voulez aller un peu plus loin, Hydro-Québec essaie de mieux contrôler ses périodes de pointe en hiver et nous offre par le fait même d’économiser en participant à l’effort! Nous avons été l’hiver dernier dans les clients « choisis » pour participer au programme de Crédit hivernal.

Le principe est simple. C’est sans risque, c’est-à-dire que si l’on ne change rien à notre consommation, c’est « business as usual ». Cependant, lors des pointes prévues, nous sommes avisés la veille de la période (soit le matin de 6h à 9h ou le soir de 16h à 20h) et nous avons droit à un crédit de 50 cents le kilowatt/heure économisé (en comparant avec votre consommation « normale » qui provient des statistiques de votre compteur intelligent).

Il y a aussi une version plus « risquée » de la tarification, le tarif Flex D (qui ressemble à ce qu’ont les clients en biénergie qui participent au même effort de limiter la pointe) qui permet de payer moins cher tout l’hiver (4,28 c/kWh plutôt que 6,08c/kWh pour les premiers 40kWh par jour et 7,36 c/kWh plutôt que 9,38 c/kWh pour le reste), sauf en période de pointe qui facture 50 c/kWh. Alors ici, on parle d’économie entre 20 et 30% de la facture tout l’hiver, mais…. 433% de plus lors des pointes.

Alors à vous de choisir, un tarif « carotte » ou « bâton »? Récompense pour économiser ou punition pour dépenser au mauvais moment?

Et c’est payant?

Ça dépendra beaucoup évidemment de combien vous consommez déjà en énergie. De notre côté, nous avons une petite maison de ville (jumelé) sans sous-sol, construction récente et bien isolée. Nous avons une facture annuelle totale d’environ 1100$ d’électricité. Difficile voir impossible de couper 500$ de cette facture!

Mais les petits gestes que nous avons faits lors des pointes l’an dernier (quand nous y avons pensé!) nous a donné un crédit de…

Tenez-vous bien…

37,42 $

Youhou! Pas la mer à boire, mais un peu plus que la moyenne de 28$ économisé par les 20 000 clients qui ont participé l’an dernier selon cet article de Protégez-vous. Cette année, ce sera 60 000 clients qui pourront essayer ce nouveau tarif.

Bazoo sur le forum Liberté Finance a aussi partagé son expérience. Il a été plus assidu que nous (et avait plus d’énergie à « effacer ») et a dégagé de son côté 230,01$ sur l’hiver. Intéressant!

Si vous n’avez pas reçu de courriel d’Hydro-Québec, vous pouvez signifier votre intérêt pour l’extension du programme dans les prochaines années.

Mais j’en veux plus!

Je m’étais aussi inscrit l’an dernier pour être dans les « beta testeur » du service Hilo, sans avoir été retenu. C’est le service de « maison intelligente » d’Hydro-Québec qui permet justement de mieux contrôler (entre autres) le point de consigne sur nos thermostats.

J’ai longtemps zieuté dans le passé les thermostats Nest, mais je ne réussissais pas à trouver de rationnel à cet achat, n’ayant pas de chauffage central et ayant des plinthes électriques individuelles, ça faisait cher pour économiser quelques dollars par année (retour sur investissement pas vraiment présent).

Je me suis cependant laissé tenter cette année par l’offre de lancement de Hilo. Installation et passerelle gratuite et 10% de rabais sur les thermostats (moins onéreux que les Nest!). De plus, l’inscription à Hilo permet de participer au « Défi Hilos » (similaire à la tarification avec crédit hivernal) et ce sera plus facile de contrôler le tout puisqu’on peut les programmer automatiquement pour suivre les événements de pointes (sans voir besoin de passer dans chaque pièce au début et à la fin des pointes comme l’an dernier).

Et petit bonus, quand nous partons le week-end (ce qu’on fait, disons une fin de semaine sur deux en temps normal sans Covid!), nous pourrons baisser le tout en partant et remonter le chauffage à distance pour que ce soit chaud à notre arrivée. Nous ne baissions pas actuellement le chauffage en partant le vendredi soir. Hilo nous incitera à le faire puisque ça sera plus facile.

Alors, combien réussirons-nous à économiser cette année?

Est-ce que nous réussirons à économiser assez pour rentabiliser nos nouveaux thermostats sur 5 ans?

Ce sera à suivre dans un prochain épisode de… Économie de bout de chandelle!

(Mais ça rend mon côté techno bien heureux d’avoir un nouveau bidule en me disant que ça ne devrait rien me coûter au final après quelques années d’économie!)

Commentaires

  1. Renard Futé a dit :

    Wow! J’adore cette nouvelle série d’économies de bout chandelle!
    Au passage, j’ai également découvert l’option de crédit hivernal et la tarification dynamique. Me voici inscrit sur la file d’attente.

    Tu nous feras un retour sur le programme Hilo, ça semble tout aussi intéressant!

    1. Merci Renard!

      Imagine la grosse chandelle que l’on pourra se faire si l’on met toutes nos économies bout à bout! 😉

      Je te souhaites d’être accepté dans le programme de crédit hivernal, ça ne coûte rien et le seul risque est d’avoir un peu d’argent de plus en poche.

      Bon hiver! (bon automne avant aussi!)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *